Parc naturel de Ragakapa

La superficie du parc est de 150 hectares. Le Parc Naturel de Ragakapa est un territoire protégé de la nature créé pour préserver les dunes couvertes d'une ancienne forêt de pins et la biodiversité de la côte. Ragakapa, d'une hauteur de 17 mètres, est protégée par l'État depuis 1962. Afin de présenter aux visiteurs les valeurs naturelles du territoire, deux sentiers naturels ont été aménagés dans le parc. Un des sentiers mène à travers la forêt de pins, est d'environ 2 km de long, et est principalement formé de planches en bois. Des stands d'information et des bancs sont placés le long de l'itinéraire, et dans ses endroits les plus escarpés vous trouverez des escaliers. Près du Musée en plein air, vous pouvez quitter ce sentier par les escaliers et aller au deuxième sentier tenu par la société nationale « Latvijas valsts mezi » (Forêts de Lettonie).

Le sentier de la nature fournit des informations sur la biodiversité du parc, l'histoire inhabituelle des paysages de Ragakapa, les plantes, le développement de la forêt naturelle de pins anciens et les traces laissées par les insectes dans la forêt. L'écosystème en constante évolution du Parc Naturel est le seul refuge pour de nombreuses espèces rares. Sept biotopes protégés dans l'Union européenne s'y trouvent, y compris les dunes embryonnaires, dunes blanches, dunes côtières forestières et forêts de conifères naturellement développées. Les dunes côtières forestières sont un biotope spécialement protégé en Lettonie. Dans le parc, 21 espèces spécialement protégées peuvent être trouvées: huit espèces de plantes, une espèce de champignons, huit espèces d'insectes et quatre espèces d'oiseaux. L’œillet des sables, protégé dans l'Union européenne, pousse dans le parc; le pigeon colombin, le pic noir, l'alouette lulu et le pipit rousseline font leurs nids ici. Compte tenu de ces valeurs du Parc Naturel de Ragakapa, il a été inclus dans le réseau des territoires protégés de l'Union européenne NATURA 2000.

Des plantes colorées et plus modestes vous accueillent au parc naturel de Ragakapa et vous y accompagnent. Chaque plante s’est adaptée pour pousser dans des conditions spéciales. Dans les pentes couvertes de soleil des dunes côtières forestières, ces espèces végétales trouvent leur milieu idéal et ne sont pas touchées par la sécheresse, mais les pentes du nord moins ensoleillées fournissent plus d'humidité pour les espèces préférant l'ombre. La proximité de la mer, l'influence du vent et le sol sablonneux salé forment un micro-monde unique, habité seulement par les plus forts. Huit espèces de plantes spécialement protégées en Lettonie ont été découvertes ici.

Habituellement, les habitants de la Lettonie ne voient pas les dunes comme quelque chose de spécial: nous sommes habitués à les voir sur notre côte, s'étendant sur près de 500 km. Pourtant, dans de nombreux endroits à travers le monde il n'y a pas de dunes, donc il s’agit d’un écosystème unique en Europe. Pour de nombreuses espèces de plantes et d'animaux, les dunes sont le seul environnement propice à la vie. La couche supérieure des dunes est très fragile. Une fois détruite, il lui faut beaucoup de temps pour être restaurée. Pour cette raison, il est interdit d'endommager le la couche supérieure des dunes, de conduire un véhicule à moteur dans les dunes, de faire des feux là-bas ou de construire des tentes. Des dunes se sont formées sur la côte de la mer à travers les siècles. Au début du XXe siècle, les dunes de sable blanc errantes étaient boisées; des pins ont été plantés là, car ces arbres sont capables de survivre dans les conditions difficiles de la côte. Les dunes les plus proches de la mer continuent à se former.

Les arbres secs et creux sont une habitation importante pour de diverses espèces d'oiseaux. Les creux offrent un lieu pour les pics, les paridés ; les grimpereaux des bois y construisent leurs nids, ainsi que les hiboux et même certaines espèces de canards. Les vieux bois secs deviennent souvent des maisons particulières multi-appartements: les creux des arbres peuvent être un foyer pour les grimpereaux des bois et les paridés; derrière une écorce un peu séparée de la souche d'arbre, un grimpereau peut construire son petit nid; mais au sommet de la souche cassée peut nicher une des grives. Les creux dans les arbres peuvent se former de plusieurs manières: ils peuvent s'ouvrir dans les endroits où l'arbre a cassé à l'aide de champignons de bois et d'insectes; au fil du temps qui passe, l'arbre peut lentement pourrir ou biens ces creux sont faits par les oiseaux. Le plus souvent des trous sont faits par les pics qui font un nouveau creux chaque année; les années suivantes, d'autres oiseaux qui ne creusent pas peuvent y nicher. Les creux peuvent parfois être réalisés par deux espèces de mésanges: mésange huppée et mésange boréale qui choisissent habituellement des arbres mous et pourris.

  • Parc naturel de Ragakapa
  • Parc naturel de Ragakapa
  • Parc naturel de Ragakapa
  • Parc naturel de Ragakapa

Choses à voir les plus proches